Chaque début d'année scolaire, OPAL organise, dans le cadre de la journée nationale du refus de l’échec scolaire de l’AFEV, une action intitulée « Lire l’Ecole, un livre à la maternelle ».

Durant cette action, des orthophonistes bénévoles offrent un livre à chaque enfant entrant en Petite Section de Maternelle dans les établissements classés REP et REP+ en Alsace.

 

Parallèlement, les orthophonistes apportent de l’information sur le développement du langage ainsi que de nombreux conseils aux parents d’élèves présents lors des « cafés-parents » organisés au sein de ces mêmes écoles.

Ces derniers y découvrent notamment de nombreuses occasions d’utiliser le livre, objet de plaisir et de découverte, dans leurs interactions quotidiennes avec leur enfant. Une information sur la bonne utilisation des écrans est également transmise.


Témoignages d'orthophonistes sur l'opération "Lire l'école"

"Orthophoniste diplômée depuis 3 ans, je suis allée pour la deuxième fois dans une école pour réaliser l'action 'Lire l'école'. Je suis arrivée le matin à 8h. La directrice de l'école maternelle avait prévenu les parents des élèves de petite section que des orthophonistes viendraient pour discuter avec eux et offrir des livres à leur enfant. Nous étions deux orthophonistes, nous avons décidé de nous séparer pour faire des plus petits groupes. J'étais donc avec un groupe de dix parents. Les enfants sont restés avec nous une dizaine de minutes. Nous avons regardé le livre ensemble, nous avons commenté les pages et fait des liens avec leur quotidien à l'école. La maîtresse est ensuite venue les chercher. Les parents ont pu alors poser leurs questions plus librement. Plusieurs d'entre eux parlaient une autre langue à la maison et s'inquiétaient de l'apprentissage du français pour leur enfant. Nous avons ainsi pu aborder la thématique du bilinguisme. Certains parents se demandaient à partir de quand consulter un orthophoniste. Nous avons aussi abordé le thème des écrans, de l'alimentation, du jeu et de la lecture. Il y avait une bonne ambiance, les gens s'intéressaient. Je suis restée 40 minutes avec les parents qui le souhaitaient. Quand tout le monde est reparti, j'ai encore pu parler avec l'enseignante. Je suis repartie à 9h30. Cette action m'a permis de répondre à des questions majeures de prévention, d'aborder des sujets variés, d'interagir avec différents professionnels (la directrice, l'enseignante). Ça ne m'a pris qu'1h30 de mon temps et je me suis sentie utile."

"Jeudi matin j’ai animé un café parents dans le cadre de la nouvelle opération  à l’école maternelle Plein ciel à Mulhouse, j’ai reçu un très bon accueil, il y avait 18 personnes, très intéressées, et participant activement aux échanges. J’espère qu’elles seront reparties avec la conviction de pouvoir elles -même déjà , (A Mulhouse, beaucoup de difficultés pour trouver une orthophoniste) mettre en œuvre beaucoup de choses pour que leur enfant accède à un langage structuré et riche, plusieurs appelleront allo-Ortho. Les dernières sont parties après 2h15 d’échanges. J’étais vraiment contente. "


"Nouvellement arrivée dans la région, j'ai souhaité m'impliquer dans la prévention de manière active, j'ai tout de suite adoré le principe de l'action "Lire l'école"! Enfin un moyen concret d'échanger autour du sujet du développement du langage en touchant directement les parents et en informant sur l'importance de la lecture! Lors de la distribution du livre aux parents j'ai eu énormément de remerciements pour ce cadeau fait à leur enfant et pour notre action, se déplacer directement vers eux signifie beaucoup pour les familles! Les échanges avec les familles et les enseignants ont été très riches, ils se sont sentis acteurs de cette opération! Et moi je suis repartie heureuse de ces moments et persuadée que cela aura un impact concret dans leur vie quotidienne!"